Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Inondations à Madagascar : le service GMES SAFER activé en urgence après le passage du cyclone tropical Bingiza.

Publié le 14 Février 2011 par Gédéon in Catastrophes-et-risques-naturels

Madagascar---Aqua---14-02-2011.jpg

Le cyclone Bingiza au-dessus du nord de Madagascar. Image acquise le 14 février 2011 par le
capteur MODIS du satellite Aqua. Crédit image : NASA/GSFC, MODIS Rapid Response

 

Le service européen GMES de réponse aux situations d’urgence a été activé le 14 février 2011 après le passage du cyclone tropical Bingiza à Madagascar. L’action du service GMES SAFER porte sur deux zones dans la partie nord de Madagascar.

Avec des vitesses de vents de 180 km/h, le cyclone tropical Bingiza a traversé le nord de Madagascar lundi 14 février à partir de 3h00 UTC (6h00 locales), près du cap Masoala, dans la région de Sava.

Après avoir traversé la baie d’Antongil, les districts de Maroantsetra et de Mananara-Avaratra, l’oeil du cyclone était sur Mandritsara vers 12h00 UTC, selon le BNGRC (Bureau national malgache de gestion des risques et catastrophes).

Dans plusieurs districts, les lignes électriques ont été arrachées. Le district de Mananara-nord, sur la côte est, est jusqu'à présent le plus touché, avec 80% des bâtiments dont les toits ont été emportés. On craint maintenant des inondations à la suite des pluies importantes.

Les problèmes de communication compliquent l’évaluation précise des dégâts. C'est une des raisons qui fait l'intérêt des services d'information s'appuyant sur les satellites d'observation de la Terre.

 

Le service GMES de réponse aux situations d'urgence

Avec Galileo, GMES (global Monitoring for Environment and Security) est un des grands programmes de l'Union européenne de développement des utilisations des techniques spatiales au service du citoyen, en particulier dans le domaine de l'environnement.

Avec l'océanographie opérationnelle et la gestion des territoires, le service de réponse aux situations d'urgence (Emergency response) est un des trois services principaux.

Les équipes impliquées dans le service GMES SAFER vont apporter leur support en mobilisant les satellites d'observation de la Terre afin d'acquérir des images de la région. A partir de ces images, un travail de "cartographie rapide" sera effectué pour livrer le plus rapidement possible une information utile aux organisations chargées des secours.

Le service GMES SAFER est financé par la commission européenne. Il repose sur une organisation européenne associant sociétés de services spécialisées en géo-information, opérateurs de satellites d'observation, experts des différents types de catastrophes naturelles. Le déclenchement précoce du service  et l'efficacité de la coordination des opérations sont des facteurs déterminant pour la rapidité de livraison des cartes et des informations géographiques. Les équipes travaillent en astreinte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Le cyclone Bingiza correspond à la 80ème activation du service SAFER en moins de deux ans.

 

En savoir plus :

 

Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

 

 

 


Commenter cet article