Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Incendie dans le Var : les dégâts vus par les satellites SPOT 6 et SPOT 7

Publié le 22 Août 2021 par Gédéon in Catastrophes-et-risques-naturels, Image-d'actualité-Images-de-la-semaine, Copernicus-GMES

 

Incendie Var - Plaine des Maures - Satellite - SPOT 6 - Copernicus - Cartographie rapide - Emergency mapping - Airbus Defence and Space

Incendie du Var : extrait d’une image prise par le satellite SPOT 6 le 19 août 2021. 
Cet extrait couvre la zone du départ du feu (aire de repos de l’autoroute A57)
sur la commune de Gonfaron. Crédit image : Airbus DS

 

Cinq jours après le début de l’incendie qui s’est déclaré dans le massif des Maures, les pompiers ont réussi à stopper la progression du feu. Il n’est néanmoins pas totalement éteint.

Dans un communiqué publié le 21 août, la Préfecture du Var anticipe un week-end à hauts risques en raison de la reprise des vents attendue dimanche. 800 pompiers avec 140 engins travaillent sur les lisières, à la périphérie du feu pour éviter toute reprise quand le vent se lèvera. Plusieurs dizaines de kilomètres ont déjà été traitées et c’est désormais une course contre la montre qui se joue. 2 avions Dash sont employés sur des largages pour établir des barrières de retardant et les deux hélicoptères bombardiers d’eau du département se tiennent prêts à décoller à toute apparition de fumée suspecte.

Samedi 21 août, le feu avait parcouru 8 100 hectares et brûlé plus de 7 000 hectares de forêt, de vignes et de garrigue. Plus de 7 500 personnes ont été évacuées, essentiellement en provenance des campings et de villas dans les espaces boisés.
Le bilan s’élève à ce jour à deux personnes décédées, 7 blessés légers chez les pompiers et 19 personnes intoxiquées.

 

La cartographie des dégâts avec les satellites d’observation et le service européen Copernicus

Le précédent article du blog Un autre regard sur la Terre sur ce feu est illustré par une image du satellite Sentinel-2 acquise le 17 août et montrant l’étendue des zones brûlées en milieu de journée.

Le jour même en début de matinée, le service de cartographie rapide de Copernicus (Emergency Mapping Service) avait été activé par le COGIC (Centre Opérationnel de Gestion Interministériel de Crises) et produit une première carte.

Le 19 et le 20 août, les satellites SPOT 6 et SPOT 7 ont également survolé le massif des Maures et ont fourni des images à plus haute résolution.

 

Incendie Var - Plaine des Maures - Satellite - SPOT 6 - Copernicus - Cartographie rapide - Emergency mapping - Airbus Defence and Space

La zone de l’incendie du Var vue par le satellite SPOT 6. Image en couleurs naturelles 
acquise le 19 août 2021. Résolution réduite par rapport à l’image originale pour
limiter la taille du fichier. Une version en plus haute résolution est disponible ici.
Crédit image : Airbus DS

 

Ces images, complétant celles du satellite Sentinel-2 ont permis d’établir des cartes des zones brûlées (carte de situation) plus précises et plus à jour.

Elles permettent de voir l’évolution de la propagation du feu entre le premier jour et les jours suivants, avec une forme de V renversé, illustrant l’évolution du mistral et de la direction du vent.

 

Incendie Var - Copernicus - EMS - Carte de situation - Situation map - Var fire - Satellite SPOT 6 - Commission européenne
Incendie Var - Copernicus - EMS - Carte de situation - Situation map - Var fire - Satellite SPOT 7 - Commission européenne

Dégâts de l’incendie du Var : deux cartes de suivi produites le 19 et le 20 août
par le service Copernicus de cartographie rapide. Les cartes sont réalisées par CLS, le SERTIT
et e-Geos à partir des images des satellites SPOT 6 et SPOT 7. Cliquer sur les images pour
voir les cartes en plein format. Crédit image : Copernicus / Commission européenne.

 

Sur l’image en couleurs naturelles, les surfaces brûlées, plus sombres, sautent moins aux yeux que sur l’image utilisant la bande proche infrarouge.

L’image en couleurs naturelles est plus proche de ce que verrait le passager d’un avion, d’un hélicoptère survolant la zone ou même du haut d'une colline des environs. Le spectacle est tout aussi désolant : paysage réduit en cendres, végétation calcinée sur des kilomètres carrés… 

Quelle gâchis quand on pense que la cause est probablement un mégot jeté négligemment sur une aire d'autoroute.

 

Quelques extraits en pleine résolution.

L’extrait suivant montre le sud de la commune du Luc (Payette), le circuit automobile du Var du Luc et les Mayons. On peut voir encore un feu actif en haut de l’image.

 

Incendie Var - Plaine des Maures - Satellite - SPOT 6 - Copernicus - Cartographie rapide - Emergency mapping - Airbus Defence and Space

Incendie du Var : extrait d’une image prise par le satellite SPOT 6 le 19 août 2021. 
Cet extrait couvre la commune du Luc. Crédit image : Airbus DS

 

En haut du deuxième extrait d’image, on distingue l’aérodrome de Luc Le Cannet (les pistes sont bien visibles sur la deuxième image) qui sert d’aire de ravitaillement pour les avions bombardiers d’eau luttant contre l’incendie. On voir aussi le petit lac des Escarcets. On voit également quelques feux isolés. La Garde-Freinet est en bas à droite de l’image.

 

Incendie Var - Plaine des Maures - Satellite - SPOT 6 - Copernicus - Cartographie rapide - Emergency mapping - Airbus Defence and Space
Incendie Var - Plaine des Maures - Satellite - SPOT 6 - Copernicus - Cartographie rapide - Emergency mapping - Airbus Defence and Space

Incendie du Var : deux autres extraits de l’image prise par le satellite SPOT 6 le 19 août 2021
centrés sur l’aérodrome de Luc Le Cannet. Crédit image : Airbus DS

 

Le dernier extrait montre les dégâts du feu à l’ouest de Grimaud et Cogolin. Les pompiers ont fait un travail impressionnant pour protéger les zones habitées.

 

Incendie Var - Plaine des Maures - Satellite - SPOT 6 - Copernicus - Cartographie rapide - Emergency mapping - Airbus Defence and Space

Incendie du Var : extrait de l’image prise par le satellite SPOT 6 le 19 août 2021 
montrant les zones brûlées à proximité de Cogolin et Grimaud.
Crédit image : Airbus DS

 

L'agilité des satellites en action

Pour compléter les informations fournies par SPOT 6 et SPOT 7,  le service Copernicus EMS (Emergency Mapping Service) a publié le 22 août en fin de journée (19:06 UTC) une première carte d'analyse détaillée des dégâts du feu (grading map). Elle utilise une image acquise par le satellite Pleiades-1B la veille.

Bien sûr, plus la résolution est élevée (10 mètres pour Sentinel-2, 1.5 mètres pour SPOT, 50 centimètres pour Pléiades, 30 centimètres pour Pléiades Neo), plus les analyses sont fines. Mais c'est surtout la capacité à acquérir une image satellite par jour qui est très utile pour suivre la progression du feu.

On comprend pourquoi Copernicus, pour la gestion de crise et la cartographie d'urgence, fait appel à plusieurs satellites pour augmenter la probabilité d'avoir une image exploitable le plus rapidement possible et pour repasser rapidement au-dessus de la zone de la catastrophe pour suivre l'évolution de la situation.

Avec deux satellites en orbite, Sentinel-2 offre une revisite d'environ 5 jours à la latitude de la France. L'agilité de SPOT 6 et SPOT 7, Pléiades-1A et Pléiades-1B et bientôt Pléiades Neo 3 et Pléiades Neo 4 (en cours de recette en vol) permettent de parvenir à une prise de vue journalière.

 

Incendie Var - Pléiades-1B - Copernicus - Emergency Mapping Service - Grading map - analyse détaillée des zones brûlées

Dégâts de l’incendie du Var : analyse détaillée des dégâts effectuée
par le service Copernicus de cartographie rapide à partir d'une image du satellite Pléiades-1B
acquise le 21 août 2021. Crédit image : Copernicus / Commission européenne

 

Je remercie les équipes de la rue des satellites chez Airbus Defence and Space pour m'avoir donné accès à cette image et pour le support pour préparer cet article.

 

En savoir plus :

 

 

Commenter cet article