Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Le cimetière d’avions de Tucson vu par le satellite Pléiades Neo 3

Publié le 8 Juin 2021 par Gédéon in Acquisition-et-traitement-des-images, Sécurité-et-défense, Avions, Premières images

 

Pléiades Neo - Pleiades Neo 3 - Tucson - Pima Air and Space Museum - Cimetière d'avion - Aircraft boneyard - graveyard - Satellite - Earth observation - Intelligence - GEOINT - Very high resolution - Airbus Defence and Space

En Arizona, près du cimetière d’avions de Tucson, le Pima Air and Space Museum .
Extrait d’une image acquise le 13 mai 2021 par le satellite Pléiades Neo 3.
Crédit image : Airbus Defence and Space.

Chez Airbus, on aime bien les avions, même les plus anciens quand ils finissent leur exploitation au cimetière, et les satellites, en particulier les plus récents quand ils démarrent leur carrière…
Connaissez-vous le cimetière d’avions de Tucson en Arizona ?

Il s’agit en fait d’une base aérienne de US Air Force, la Davis-Monthan Air Force Base. Elle héberge le 309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group (309th AMARG), qui gère le plus grand cimetière d'avions du monde.

Voici une image satellite de cet endroit étonnant. Elle a été prise le 13 mai par le satellite Pléiades Neo 3, deux semaines après le lancement du satellite à très haute résolution, pendant les vérifications de bon fonctionnement en orbite. Elle vient d’être publiée dans la galerie d’images d’Airbus Defence and Space

Voici la version complète de l’image publiée par Airbus Defence and Space, ici en résolution réduite (environ 1 pixel sur 4 et 1 ligne sur 4 par rapport à la résolution d’origine). Malgré ce sous-échantillonnage important, le niveau de détail reste très bon. La version en pleine résolution est visible ici.

 

Pléiades Neo - Pleiades Neo 3 - Tucson - Pima Air and Space Museum - Cimetière d'avion - Davis Monthan Airforce Base - 309th ARMARG - Aircraft boneyard - graveyard - Satellite - Earth observation - Intelligence - GEOINT - Very high resolution - Airbus Defence and Space

Vue d’ensemble du cimetière d’avions de Tucson (Arizona).
Extrait d’une image acquise le 13 mai 2021 par le satellite Pléiades Neo 3.
Vue d’ensemble en définition réduite. Cliquer sur l’image pour la voir en grand format.
L’image d’origine est accessible ici. Crédit image : Airbus Defence and Space

 

Cette image donne une vue d’ensemble du site et permet de se faire une idée du nombre d’avions qui sont stockés. Le site est situé à quelques kilomètres au sud-est de Tucson. La piste d’atterrissage visible ici est celle de la base aérienne. Celle de l’aéroport international de Tucson, un peu plus à l’ouest, n’apparaît pas sur l’image.

 

Une pléiade d’images du cimetière d’avions vu du ciel

On a ici une première occasion de comparer les performances de Pléiades Neo avec celles de son illustre prédécesseur : une image du cimetière d’avions acquise par un des satellites Pléiades en mars 2017 est également disponible dans la galerie d’image d’Airbus Defence and Space. 

Le même endroit faisait également partie des premières cibles visées par le satellite Pléiades-1A en janvier 2012, pendant la recette en vol, avec Bora-Bora et la pyramide de Kheops, également revisitée récemment par Pléiades Neo 3.

 

Pourquoi un tel intérêt pour les cimetières d’avions ?

Parce que c’est un excellent moyen de tester les performances des satellites à très haute résolution, en particulier ceux à vocation duale, c’est-à-dire pouvant être utilisés par des clients commerciaux (institutionnels ou privés) mais aussi par les photo-interprètes militaires. 

J’ai déjà évoqué les critères utilisés par les photo-interprètes pour caractériser les niveaux de performances des instruments d’observation. Ceux-ci correspondent à des natures de missions de plus en plus difficiles, par exemple détecter, reconnaître, identifier, décrire des objets de différentes tailles (bâtiments, navires, avions, véhicules).

L'illustration suivante montre l'impact de la résolution sur la facilité d'interprétation des images. J'ai utilisé une photo d'un avion en vol et non au sol parce que le la trouvait plus joli. Vous ne trouverez pas cet avion dans l'image Pléiades Neo du cimetière d'avions de Tucson : il s'agit d'un Sukhoi Su-35 russe...

Même si les satellites prennent rarement des images de ce type (il faudra à l'occasion que je fasse un article à ce sujet), on voit qu'il y a un gain significatif (commencer à décrire en plus d'identifier) quand on passe en dessous de 1 mètre et surtout de 50 cm de résolution.

 

Pléiades Neo - 30 cm - GSD - resolution - résolution - Ground Sample Distance - IMINT - GEOINT - NIIRS - Intelligence - Renseignement - Satellite espion

Impact de la résolution des satellites sur l’interprétabilité des images.
Exemple avec un chasseur Sukhoi Su-35 (22 mètres de longueur, 15 mètres d’envergure).
Représentation approximative à 25 cm, 50 cm, 1 m et 1,5 m de résolution.
Photographie d'origine : Aleksandr Markin (CC-BY-SA-2.0). Infographie : Gédéon.

 

Historiquement, c’est l’échelle NIIRS, pour National Imagery Interpretability Rating Scale, qui a été définie par les photo-interprètes militaires et la communauté du renseignement pendant la guerre froide pour noter subjectivement la « qualité perçue » d’une image. L’échelle NIIRS a été étendue aux usages civils de la photographie aérienne et de l’imagerie satellitaire.

L’échelle NIIRS comporte 10 niveaux de 0 à 9, correspondant à des tâches d’analyse d’image de complexité croissante et caractérisant ainsi le niveau d’interprétabilité d’une image et donc d’un capteur d’image donnés. Elle permet également de noter les effets des traitements appliqués à une image.

Dans le cas d’images numériques, il y a un lien assez direct avec la résolution ou plutôt le pas d’échantillonnage au sol (GDS pour Ground Sampling Distance) mais d’autres paramètres interviennent pour caractériser l’interprétabilité d’une image : contraste et fonction de transfert de modulation ou FTM (les anglo-saxons parlent aussi de RER (Relative Edge Response), présence ou non de l’information de couleur, rapport signal sur bruit, etc. Globalement, on parle de GIQE (General Image Quality Equation).

Pour en savoir plus, lire en particulier ces articles sur les avions russes stationnés en Syrie en 2015 et sur les avions du Paris Air Show en juin 2011 ou encore celui sur les bonnes résolutions pour la rentrée (avec tout ce que vous aimeriez savoir sur la fonction de transfert de modulation sans jamais avoir osé le demander...)

 

Des avions et des pixels

Voici quelques extraits de l’image du satellite Pléiades Neo dans la résolution publiée par Airbus Defence en Space. On commence avec le musée de l’air et de l’espace (Pima Air and Space Museum, du nom du comté de Tucson) créé en 1966. 

 

Pléiades Neo - Pleiades Neo 3 - Tucson - Cimetière d'avion - Pima Air and Space Museum - Aircraft boneyard - graveyard - Satellite - Earth observation - Intelligence - GEOINT - Very high resolution - Airbus Defence and Space

En Arizona, au sud-est de Tucson, le Pima Air and Space Museum.
Extrait d’une image acquise le 13 mai 2021 par le satellite Pléiades Neo 3.
Crédit image : Airbus Defence and Space

Voilà un bel aperçu d’avions et d’hélicoptères de toutes tailles, civils et militaires. Ne cherchez pas le SR-71 Blackbird. Il y en a bien un mais il est abrité sous un hangar… Savez-vous identifier les autres ? J’aurais pu en faire un quiz : n’hésitez pas à indiquer vos réponses en ajoutant un commentaire à cet article.

 

Des pixels à moins d’un pied de résolution pour des avions à moins d’un pied d’altitude…

Un peu plus au nord, on pénètre réellement dans la base aérienne Davis-Monthan. Elle héberge sur plus de 1000 hectares le plus grand cimetière d’avions militaires du monde. Voici trois extraits de l’image du satellite Pléiades Neo 3 qui permettent d’apprécier les performances de son instrument.

Pour fixer les idées, l'image a été acquise avec une visée assez oblique (angle de 31°), qui réduit la résolution des images. Vous allez constater que c'est malgré tout assez bluffant !

 

Pléiades Neo - Pleiades Neo 3 - Tucson - Cimetière d'avion - Davis Monthan Airforce Base - 309th ARMARG - Aircraft boneyard - graveyard - Satellite - Earth observation - Intelligence - GEOINT - Very high resolution - Airbus Defence and Space

Le cimetière d’avions de Tucson et la Davis Monthan Airforce Base.
Premier extrait d’une image acquise le 13 mai 2021 par le satellite Pléiades Neo 3.
Cliquer sur l’image pour la voir en grand format. Crédit image : Airbus Defence and Space

 

Des milliers d’avions de l’US Air Force, Army, Coast Guard, Navy, Marine Corps et NASA… Les fans d’aviation vont pouvoir s’amuser à retrouver leurs avions préférés. Il y en a eu plus de 6000 en 1973, à la fin de la guerre du Vietnam. Parmi les avions les plus emblématiques, By May of 1946, 600 bombardiers B-29 Superfortress et 200 C-47 Skytrains sont passés par Tucson à la fin de la seconde guerre mondiale. Il y a eu également 365 B-52 Stratofortress dans les années 90.

 

Pléiades Neo - Pleiades Neo 3 - Tucson - Cimetière d'avion - Davis Monthan Airforce Base - 309th ARMARG - Aircraft boneyard - graveyard - Satellite - Earth observation - Intelligence - GEOINT - Very high resolution - Airbus Defence and Space
Pléiades Neo - Pleiades Neo 3 - Tucson - Cimetière d'avion - Davis Monthan Airforce Base - 309th ARMARG - Aircraft boneyard - graveyard - Satellite - Earth observation - Intelligence - GEOINT - Very high resolution - Airbus Defence and Space

Le cimetière d’avions de Tucson et la Davis Monthan Airforce Base.
Deuxième extrait d’une image acquise le 13 mai 2021 par le satellite Pléiades Neo 3.
En bas, zoom sur une partie de l'image. Crédit image : Airbus Defence and Space

 

Arizona Dream : temps sec, pluies faibles, pas de vent...

La végétation au sol visible sur l'image du satellite Pléiades Neo le prouve : la météo de Tucson, avec un taux d’humidité très faible, de rares précipitations et peu de vents violents, joue un rôle important dans la préservation des avions. Le sol dur est également un atout pour le stockage de long durée. 

Une petite curiosité : la grande majorité des avions stockés ici sont arrivés et ont atterri par leurs propres moyens. Avant d'être stationnés dans le cimetière, les armes, les sièges éjectables, les horloges, les plaques signalétiques et le matériel classifié sont tous retirés des avions. Les avions sont ensuite lavés et dépollués. Certains avions pourraient être remis en service mais la plupart sert de stock de pièces de maintenance.

 

Pléiades Neo - Pleiades Neo 3 - Tucson - Cimetière d'avion - Davis Monthan Airforce Base - 309th ARMARG - Aircraft boneyard - graveyard - Satellite - Earth observation - Intelligence - GEOINT - Very high resolution - Airbus Defence and Space

Le cimetière d’avions de Tucson et la Davis Monthan Airforce Base.
Troisième extrait d’une image acquise le 13 mai 2021 par le satellite Pléiades Neo 3.
Cliquer sur l’image pour la voir en grand format. Crédit image : Airbus Defence and Space

 


En savoir plus :

Sur le blog Un autre regard sur la Terre :

Sur le site d’Airbus Defence and Space :

Commenter cet article

richard gay 02/07/2021 13:41

Des tonnes et des tonnes d'aluminium et d'acier... nous pouvons noter les B52 démantelés dans le cadre des starts, avec les ailes démembrées , ce afin que l'Urss puisse contrôler de l'espace le respect des paroles données.

L'amateur d'aéroplanes 02/07/2021 09:40

Votre article a été cité par le site web d'Air et Cosmos ;)