Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Un satellite artificiel observe notre satellite naturel : La lune vue par le satellite Ikonos

Publié le 26 Mai 2010 par Gédéon in Satellites-insolites...

Le satellite américain Ikonos 2 a été lancé le 24 septembre 1999 (après l'échec du lancement de son prédécesseur le 29 avril 1999). C'est là l'époque le premier satellite commercial qui fournit des images d'une résolution meilleure qu'un mètre.  Une autre caractéristique nouvelle pour l'époque est son "agilité", la capacité de pointer dans une direction grâce à un basculement complet du satellite et de l'instrument.

L'image ci-dessous acquise le 22 décembre 1999 en est une bonne illustration. C'est une image de la Lune prise depuis l'orbite terrestre.

 

moon.jpg

Image de la lune acquise par le satellite Ikonos en décembre 1999
(Crédit image : Space Imaging  / Geoeye)


La Lune a été utilisée ici dans le cadre d'activité de calibration du satellite IKONOS. Cette méthode de calibration sur la Lune offre plusieurs avantages : elle peut se faire sans perturber les opérations commerciales du satellite (lorsqu'il survole la face obscure de la Terre ou les pôles), il n'y a pas d'effets atmosphériques, la taille de la lune et des mers sur la lune constituent des cibles de calibration intéressantes.

 

Le satellite Ikonos 2 est en orbite héliosynchrone a 681 km d'altitude. Il traverse l'équateur à 10h30 en heure locale. Il fournit des images d'une résolution de 82 cm au nadir en mode panchromatique et 3,20 mètres au nadir en multispectral (bleu, rouge, vert et proche infra-rouge), avec une fauchée de 11 km. Son cycle de revisite est de 14 jours au maximum. Les données image sont codées sur 11 bits.

 

Suggestions d'utilisation pédagogique :

  • Un peu de geométrie ou de trigomètrie : dans le document cité en référence, les ingénieurs responsables de la calibration parle de détails d'une taille de 450 mètre à la surface de la Lune. Est-ce que ce chiffre est cohérent avec la résolution de 82 cm sur Terre au nadir ? Connaissant le diamètre de la Lune, est-ce que l'image ci-dessus correspond à une image entière d'Ikonos ou est-elle recadrée ?
  • Un peu d'orbitograghie (un peu plus complexe !) : en travaillant sur les orbites et les mouvements respectifs de la Terre, de la Lune, du Soleil et d'Ikonos, quand est-il possible de produire ce type d'image, équivalente d'une pleine lune.

 

En savoir plus :


Commenter cet article