Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Août 2020 : les incendies géants de Californie vus depuis l’espace

Publié le 23 Août 2020 par Gédéon in Catastrophes-et-risques-naturels, Copernicus-GMES

 

Incendies Californie - Août 2020 - LNU Lightning Complex Fire - Sentinel-2 - Satellite - Copernicus - ESA - SWIR - Infrarouge courte longueur d'onde

En Californie, au nord de San Francisco, une partie des incendies actifs vue par le satellite
Sentinel-2 le 20 août 2020. Composition colorée utilisant la bande SWIR (infrarouge à onde courte) et
mettant en évidence les feux actifs. Crédit image : ESA / Copernicus / Commission européenne

 

Come on baby, light my fire
Come on baby, light my fire
Try to set the night on fire

The Doors, Light my fire (1967)

 

Changement climatique : de nouveaux incendies géants en Californie

Conséquence du changement climatique, les incendies géants ne sont pas une surprise en Californie à la fin de l’été. Mais ceux qui ravagent depuis le 16 août la région de San Francisco sont peut-être en train de devenir les incendies les plus graves(1) de l’histoire de la Californie.

A l’origine, il s’agit de feux individuels déclenchés par des « orages secs » : des milliers d’éclairs (au moins 12000 depuis le 16 août) causent des centaines d’incendies qui se propagent facilement sur une végétation très sèche. La Californie fait face depuis plusieurs années à une sécheresse récurrente en été et la mi-août a également été marquée par des records de température : le 16 août, à Furnace Creek, dans la vallée de la mort, la température a atteint 54,4°C, la troisième plus haute température enregistrée sur Terre. Le mot furnace (fourneau en français) est bien choisi…

Tous les ingrédients sont réunis pour des feux catastrophiques, extrêmement difficiles à maîtriser : en se développant, ces nombreux feux fusionnent et sont appelés « complexes » par Cal Fire, l’agence en charge de la gestion des incendies en Californie. Un épisode similaire avec de nombreux impacts de foudre s’était déjà produit en 2008.

(1) Une précision : "les plus graves" en terme de surface parcourue par les flammes. Le plus meurtrier en Californie reste Camp fire (novembre 2018) : 85 morts. C'est aussi le plus coûteux de l'année 2018 du point de vue des dommages assurés : près de 19000 constructions détruites.

 

Incendies Californie - Août 2020 - LNU Lightning Complex Fire - Terra - MODIS - Satellite - NASA

Extrait de deux images du satellite américain Terra (instrument MODIS). A gauche, image du 12 août
avant les orages secs et les incendies déclenchés par les impacts de foudre. A droite, image du 22 août.
Dans les deux cas, combinaison de bande spectrales utilisant le canal SWIR. Crédit image : NASA / MODIS

 

LNU, SCU et CZU : trois lettres et beaucoup de dégâts

Les incendies complexes (complex fires) sont baptisés en fonction de la zone géographique affectée.

Depuis la mi-août 2020, au moins trois complexes, LNU, SCU et CZU, causent des dégâts impressionnants :

  • LNU Lightning Complex Fire désigne une série d’incendies touchant le nord de San Francisco dans la région de Sonoma-Lake-Napa (LNU pour Lake Napa Unit), bien connue pour ses vignobles et incluant les comtés de Sonoma, Lake, Napa, Colusa, Solano et Yolo. A l’origine de cet incendie monstre, des feux baptisés Hennessey Fire, Gamble fire, Green fire, Markley fire, Spanish fire et Morgan Fire qui ont malheureusement fusionné. Voici deux extraits d'une image acquise par le satellite européen sentinel-2 le 20 août 2020. Dans chaque cas, l'image est présenté en infrarouge SWIR (courte longueur d'onde) et en proche infrarouge ou en couleurs naturelles :
Incendies Californie - Août 2020 - LNU Lightning Complex Fire - Sentinel-2 - Satellite - Copernicus - ESA - SWIR
Incendies Californie - Août 2020 - LNU Lightning Complex Fire - Sentinel-2 - Satellite - Copernicus - ESA - Proche infrarouge - Earth observation

Les incendies au nord de la Californie vus par le satellite Sentinel-2 le 20 août 2020.
En haut, avec la bande SWIR mettant en évidence et les feux actifs et facilitant l’analyse des images
malgré la fumée. En bas, avec la bande proche infrarouge permettant de délimiter les zones brûlées.
Crédit image : ESA / Copernicus / Commission européenne

 

Incendies Californie - Août 2020 - LNU Lightning Complex Fire - Sentinel-2 - Satellite - Copernicus - ESA - SWIR
Incendies Californie - Août 2020 - LNU Lightning Complex Fire - Sentinel-2 - Satellite - Copernicus - ESA - Couleurs naturelles

Le LNU Lightning Complex Fire vu par le satellite Sentinel-2 le 20 août 2020. Une autre zone plus proche
de la côte pacifique. En haut, avec la bande SWIR. En bas, couleurs naturelles.
Crédit image : ESA / Copernicus / Commission européenne

  • SCU Lightning Complex Fire touche le sud de San Francisco et les comtés de Santa Clara, Alameda, Contra Costa, San Joaquin et Stanislaus. San Jose, Sunnyvale, Cuppertino, etc. : on est ici vraiment tout près de la Silicon Valley...
  • Toujours au sud de San Francisco, plus proche de la côte pacifique, CZU Lightning Complex Fire se développe sur les comtés de San Mateo, Santa Cruz et San Francisco. Parmi les incendies individuels à l’origine de ce complexe, Warnella et Waddell fires.

Voici une carte montrant la localisation de ces trois principaux groupes d'incendies autour de San Francisco. L'image de fond est une image en couleurs naturelles acquise par le satellite Terra le 21 août 2020. Les points orange sont les feux actifs détectés sur ces images. On constate qu'il y a d'autres incendies dans la région. Les panaches de fumée sont impressionnants mais les dégâts sont pour le moment moins graves que ceux causés par LNU, SCU et CZU lightning complex fires.

 

Août 2020 - Incendies en Californie - LNU lightning complex fire - SCU lightning complex fire - CZU lightning complex fire - Carte - Map - localisation - San Francisco - USA - surfaces brûlées - burnt areas - Terra - MODIS - satellite

Carte montrant la localisation et les dégâts causés par les incendies LNU, SCU et CZU complex fires.
L'image de fond a été acquise par le satellite Terra le 22 août 2020.
Les surfaces brûlées sont fournies
par CAL FIRE (mise à jour du 23 août 2020). Crédit image : NASA / Worldview. Infographie : Gédéon

 

Selon les chiffres communiqués le 23 août par Cal Fire, avec plus de 143 000 hectares brûlés (348 000 acres), LNU Lightning Complex est en train de devenir un des plus graves incendies de Californie, juste derrière le dramatique Mendocino complex (juillet 2018), suivi du SCU Lightning Complex en troisième position (139 000 hectares). Parmi les 10 incendies les plus dévastateurs, 9 se sont produits depuis 2005. 17 sur les 20 premiers ont eu lieu après 2003. Difficile de ne pas établir un lien étroit avec le réchauffement climatique....

Au total, l’ensemble des incendies recensés en août 2020 a déjà brûlé plus de 480 000 hectares. Malgré les efforts des 14 000 pompiers mobilisés, les feux principaux ne sont que très partiellement maîtrisés (8 à 21%).

 

Incendies Californie - Août 2020 - SCU Lightning Complex Fire - Sentinel-2 - Satellite - Copernicus - ESA - Mode SWIR

Le SCU Lightning Complex Fire vu par le satellite Sentinel-2 le 17 août 2020. Mode SWIR.
Crédit image : ESA / Copernicus / Commission européenne

 

Au moins 120 000 personnes ont déjà été évacuées. De nouveaux ordres d'évacuation sont communiqués chaque jour et la crise du Covid-19 complique encore la situation : les personnes évacuées préfèrent se rendre dans les parkings ou au bord des plages plutôt que dans les centres d’hébergement où le risque d’infection est jugé important.

Au moins six personnes ont perdu la vie.

 

Pas de feu sans fumée…

Les images satellites montrent les feux actifs mais aussi les gigantesques nuages de fumée qui recouvrent toute la région.

A San Francisco, la qualité de l’air est très dégradée, avec des alertes de dépassement des seuils de pollution.

 

Incendies Californie - Août 2020 - LNU Lightning Complex Fire - Terra - MODIS - Satellite - NASA - Couleurs naturelles - Panache de fumée - Pollution

Série de trois images de l’ouest des Etats-Unis acquises par le satellite Terra (instrument MODIS)
le 19, le 20 et le 21 août 2020. En haut à gauche, image du 12 août, en référence, avant le début des incendies.
Couleurs naturelles. 
Crédit image : NASA / MODIS

 

Pour la petite histoire, il n’y a pas d’images Aqua, le satellite jumeau de Terra, pendant cette période : le satellite a connu le 16 août une panne affectant les instruments AIRS et MODIS. C’est bien dommage : pour un incendie, Aqua c’est utile. Plus sérieusement, le binôme Terra / Aqua, avec la large fauchée de l’instrument MODIS, permet d’avoir une image de pratiquement tout point de la Terre deux fois par jours. Même si la résolution est moyenne, c’est très intéressant pour le suivi des phénomènes à évolution rapide comme les incendies ou les cyclones.

Pour compléter ce tour d'horizon des incendies de Californie vus de l'espace, voici trois photographies prises depuis la Station Spatiale Internationale par l'astronaute américain Chris Cassidy, alias @Astro_SEAL sur twitter.

 

Incendies en Californie - Août 2020 - Photo depuis l'espace - Chris Cassidy - International Space Station - LNULightningComplex Fire - ISS - Wild fires
Incendies en Californie - Août 2020 - Photo depuis l'espace - Chris Cassidy - International Space Station - LNULightningComplex Fire - ISS - Wild fires
Incendies en Californie - Août 2020 - Photo depuis l'espace - Chris Cassidy - International Space Station - LNULightningComplex Fire - ISS - Wild fires

 Trois photographies des incendies en Californie prises par l'astronaute américain Chris Cassidy à bord de l'ISS.
la première image est prise avec une visée vers le sud-ouest. En haut à droite, près de la côte, on
reconnaît les panaches de fumée de l'incendie LNULightningComplex.
Cliquer sur les images pour les voir en grand format. Crédit image : NASA / Chris Cassidy

 

A suivre…

La situation pourrait encore empirer.

Les pompiers s’inquiètent de l’évolution des conditions météorologiques dans les jours qui viennent, avec des prévisions de nouveaux orages, pouvant causer de nouveaux départs de feux, et de vents violents qui vont attiser les flammes et compliquer leur travail.

En fonction de l’évolution de la situation, je mettrai à jour cet article avec de nouvelles images des satellites d’observation.

 

Mise à jour du 25 août 2020 :
Une nouvelle image du satellite Terra acquise le 24 août montre, en couleurs naturelles, le nuage de fumée recouvrant le nord de la Californie. En mode SWIR (infrarouge à courte longueur d'onde), on voit l'ampleur des zones brûlées (tâches rouge foncé).

 

CaliforniaFires - LNUComplexFire - CZUComplexFire - SCUComplexFire - Incendies en Californie - Satellite - Wildfires - MODIS - Terra
CaliforniaFires - LNUComplexFire - CZUComplexFire - SCUComplexFire - Incendies en Californie - Satellite - Wildfires - MODIS - Terra - SWIR - Bandes 7, 2 et 1 - Infrarouge à courte longueur d'onde

Image acquise par l'instrument MODIS du satellite Terra le 24 août 2020. En haut, représentation
en couleurs naturelles. En bas, avec la bande SWIR (combinaison des bandes 7, 2 et 1 de MODIS.
On voit l'intérêt de la bande SWIR en présence de fumée d"incendie. Crédit image: NASA / EOSDIS Worldview

 

#LNULightningComplex #SCULightningComplex #CZULightningComplex #CaliforniaFires 

 

En savoir plus :

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article