Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Chang'e ou l'appel de la Lune : une « vraie » conférence de Michel Blanc à la Cité de l’espace

Publié le 22 Juin 2020 par Gédéon in A-lire-à-voir-à-faire, astronomie, Loin-de-la-Terre

Chang'e ou l'appel de la Lune - Réalisations et perspectives du programme Chinois d'exploration Lunaire - Michel Blanc - Amis de la Cité de l'espace - CNSA - Cité de l'espace

Chang'e ou l'appel de la Lune : Réalisations et perspectives du programme Chinois d'exploration Lunaire.
Crédit image : CNSA. Infographie : Amis de la Cité de l'espace

 

Tenue de soirée dans le 31

Vous êtes à Toulouse le 24 juin et vous vous intéressez à l’espace. Voici un évènement à ne pas manquer…

Après le confinement, une première conférence « en vrai » à la Cité de l’espace.
Une occasion de s’éloigner de la maison et retrouver les grands espaces…

Michel Blanc, astronome émérite à l’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie) et planétologue, présentera les réalisations et perspectives du programme Chinois d'exploration Lunaire.
C’est l’association des Amis de la Cité de l’espace qui propose cette première conférence organisée après la réouverture de la Cité de l’espace.

Le programme Chinois d’exploration lunaire est la première étape d’un projet plus large d’exploration du système solaire et de présence humaine de longue durée dans l’espace. Commencé en 2010 avec Chang'e 1, il a été construit comme un programme méthodique, pas après pas, de développement de capacités de vol et d'étude scientifique de la Lune, d'abord robotique, puis sans doute humain.

 

Marche à l’ombre

Plus récemment, Chang’e 4', le huitième engin spatial chinois lancé vers la Lune le 7 décembre 2018, est le deuxième à s'y poser : l'atterrisseur s'est posé sur la face cachée de la Lune le 3 janvier 2019 dans le cratère Von Kármán. Le rover Yutu 2 est devenu autonome peu de temps après. Un satellite de télécommunications, Queqiao, a été placé au point de Lagrange L2 du système Terre-Lune pour jouer le rôle de relais.

 

Chang'e 4 - point de Lagrange L2 - Lune et Terre - satellite relais Queqiao - Avril 2020 - CAST - Université de Zhejiang - Chine - Moon - Earth - Lunar - China - Space

Une image de derrière les fagots : depuis le point de Lagrange L2, la Lune et la Terre photographiées
par la caméra du satellite relais Queqiao en avril 2020. Les diamètres apparents de la Lune et de la Terre
vous surprennent ? Question de point de vue… Crédit image : CAST / Université de
Zhejiang

 

La prochaine sonde lunaire de la Chine, Chang'e 5, pèsera environ 8,2 tonnes, la plus grande et la plus lourde jamais construite par la Chine. Elle se composera de quatre éléments : un orbiteur, un atterrisseur, un étage de remontée et une capsule de rentrée pour le retour d’échantillons. Il s'agit de la première mission de retour d'échantillons de sol lunaire depuis la mission soviétique Luna 24 qui a eu lieu en 1976.

Michel Blanc évoquera les racines symboliques de cet « appel de la Lune », la légende de la déesse Chang’e qui établit son palais sur la Lune, puis les motivations scientifiques, techniques et politiques de ce programme.

 

Uranus ? Non, la Lune…

Après avoir rappelé les premiers succès, Michel Blanc décrira les prochaines étapes d’exploration robotique, celles déjà programmées puis les perspectives à plus long terme, avec certainement des bases habitées lunaires permanentes à un horizon au-delà de 2030. Les perspectives de coopération internationale offertes par cet ambitieux programme seront également évoquées.

 

Que la fête commence !

Rendez-vous à la Cité de l’espace le mercredi 24 juin. Conférence dans le planétarium à 18h30. Accueil à partir de 18h00. Un dispositif d’accueil conforme aux normes sanitaires liées au Coronavirus a été mis en place par la Cité de l’espace pour garantir la sécurité de tous.

Le port du masque est obligatoire, n’oubliez pas le vôtre.

IMPORTANT : le nombre de places est limité en raison des règles de distanciation physique. L’inscription est obligatoire (voir ici).

 

En savoir plus :

Commenter cet article