Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Coucou, les terriens ! BepiColombo : un petit selfie en passant…

Publié le 9 Avril 2020 par Gédéon in Loin-de-la-Terre, Ailleurs-dans-l'espace, Image-d'actualité-Images-de-la-semaine, Planètes, Système solaire

Tu prends d'la cadence, tu entres dans la danse
Dans la violence des chocs, tu comprends ta chance
Tu sais maintenant comment, tu sais maintenant comment
Tu sais maintenant comment, ton histoire commence

Extrait de la chanson « Flipper » de Téléphone

 

 

Bepi Colombo - Earth Flyby - Assistance gravitationnelle Terre - MCAM - Selfie - ESA - JAXA - Airbus Defence and Space - 9 avril 2020

Souriez… Un selfie de la Terre et de ses habitants pris avec l’aide de Bepi Colombo. Image acquise par
la caméra MCAM le 9 avril 2020, moins de 24 heures avant le passage au plus près de la Terre. 

La Terre « se lève » entre la plateforme et l’antenne à grand gain.
Cliquer sur l'image pour voir la version complète.  Crédit image : ESA

 

Un selfie avec suffisamment de recul pour que tout le monde soir dans le champ

Pas toujours facile de réussir un selfie de groupe quand on n’a pas de canne à selfie.

Ce n'est pas problème quand on peut utiliser BepiColombo et les équipes en charge de la mission au Centre européen des opérations spatiales (ESOC) à Darmstadt ne se sont pas privés de la faire. 

L’image gif présentée ici est une séquence d’images de la caméra MCAM de la sonde BepiColombo prises le jeudi 9 avril de 11h25 à 15h00 UTC, moins de vingt-quatre heures avant le passage au plus près de la Terre.

Pas de problème non plus avec le flou de filé : BepiColombo s’approche de nous à 100000 km/h et la sonde qui était à environ 282000 km de distance au moment d’appuyer sur le déclencheur s’est rapprochée de 50000 km pendant la durée de la rafale.

 

Un flyby et bye-bye la Terre

En route vers Mercure, la planète la plus proche du Soleil, c’est vendredi 10 avril vers 6h25 (4h25 UTC) que la sonde européenne Bepi Colombo va effectuer son passage le plus proche de la Terre à environ 12700 km d’altitude dans ce qui sera son premier et dernier survol de notre planète.

 

BepiColombo - Bepi Columbo - Earth flyby - Where is BepiColombo - ESA
http://www.un-autre-regard-sur-la-terre.org/document/blogUARST/Missions%20d'exploration/Bepi%20Colombo/Bepi-Colombo%20-%20Earth%20Flyby%20-Assistance%20gravitionnelle%20Terre%20-%2010-04-2020%20-%2012h46.jpg

Where is BepiColombo ? Trois copies d’écran de l’outil de simulation de l’ESA permettant

de suivre BepiColombo. Crédit image : ESA

 

 

Comme le montrent ces simulations, Bepi Colombo ne sera pas visible de France. Ce sera possible seulement depuis les latitudes plus au sud que Madrid dans l’hémisphère nord et depuis l’hémisphère sud. De magnitude 8 lors du passage au plus près, il faudra quand même un bon télescope pour le voir, d’autant que notre Super-Lune sera dans les parages… Bepi Colombo va passer entre la Terre et l’orbite de la Lune, entre l’orbite géostationnaire et la Terre et même plus bas que l’orbite des satellites GPS et Galileo. Bepi Colombo a déjà parcouru 1,4 milliard de kilomètres depuis son lancement par Ariane 5 en octobre 2018.

 

BepiColombo - Earth flyby - Assistance gravitationnelle Terre - ESA - 10 avril 2020 - Where is Bepi Colombo

Where is BepiColombo? Une autre point de vue montrant la symétrie de la trajectoire avant et après le flyby
et l'orbite de la Lune pour donner une idée des distances. Joli sourire... Crédit : ESA

 

 

On te donne trois balles, on te donne trois balles, on te donne trois balles 

Trois fois trois balles : neuf ?

Ce survol de la Terre est la première des neuf manœuvres d’assistance gravitationnelle qui seront nécessaires à Bepi Colombo pour se mettre en orbite autour de Mercure fin 2025. Cette trajectoire complexe est la seule solution pour limiter la quantité de carburant nécessaire pour un long freinage permettant d’atteindre la bonne orbite.

Avant ce dernier épisode, Bepi Colombo mène la danse : pendant son long périple, la sonde utilisera deux fois le champ de gravité de Vénus et six fois celui de Mercure.

Une longue partie pour flipper de bumper en bumper…

 

La grande partie de flipper de BepiColombo en route vers Mercure : 7 ans de voyage, près de 9 milliards de
kilomètres à parcourir pour atteindre Mercure, 9 assistances gravitationnelles. Pas vraiment le plus court chemin :
100 fois la distance minimale entre la Terre et Mercure. Crédit image : ESA

 

Si vous habitez Vénus, rendez-vous pour un nouveau selfie le 16 octobre 2020 et, si la première photo est ratée, le 11 août 2021. 

 

Réduire votre consommation de carburant

La page de l'ESA sur les manoeuvres de flyby (en anglais) explique comment les passages dans la sphère d'une planète peuvent être utiliser pour freiner au accélérer une sonde spatiale. Si vous vous ennuyez pendant le confinement, c'est l'occasion de faire un peu de géométrie vectorielle amusante.

 

Flyby - Manoeuvre - Assistance gravitationnelle - BepiColombo - Mécanique spatiale - Orbitographie - sphère d'influence
Flyby - Manoeuvre - Assistance gravitationnelle - BepiColombo - Mécanique spatiale - Orbitographie - sphère d'influence

"Flyby" ou assistance gravitationnelle : utilisation de la sphère d'influence d'une planète
pour accélérer ou freiner un sonde. Crédit image : ESA

 

Une coopération Europe - Japon

Bepi Colombo est un programme spatial réalisé dans le cadre d'une coopération entre l’ESA (Agence Spatiale Européenne) et la JAXA (Agence Spatiale Japonaise).

La sonde est constituée de 3 modules :

  • le Mercury Transfer Module (MTM) qui assure le voyage et la mise en orbite autour de Mercure
  • le Mercury Planet Orbiter (MPO)
  • le Mercury Magnetospheric Orbiter (MMO) fourni par la JAXA

 

BepiColombo - Bepi Colombo - Spacecraft architecture - Sonde - Mercure - MPO - MOSIF - MTM - MMO

Architecture de la sonde Bepi Colombo. Crédit image : Airbus Defence and Space

 

Le programme Bepi Colombo sous la maîtrise d’œuvre industrielle d’Airbus Defence and Space en Allemagne (à Friedrichshafen) avec un grand nombre de partenaires industriels.

Les premiers résultats scientifiques attendus pour 2026.

 

BepiColombo - Organisation industrielle - Industrial organization - ESA - Airbus Defence and Space - Europe - Space - Mercury

Organisation industrielle et partenaires du programme BepiColombo. Crédit image : ESA

 

 

Hello World ! De nouveaux selfies envoyés par BepiColombo 

L’assistance gravitationnelle est une manœuvre passive : aucun des propulseurs n’a été utilisé.

Par contre, il y a eu une phase critique du survol quand BepiColombo est passé dans l’ombre de la Terre. Pour préparer cette éclipse très particulière, les opérateurs de l’ESOC ont chargé les batteries à fond et réchauffé tous les sous-systèmes. Leur température a été soigneusement contrôlée de 5h01 à 5h35 UTC. 

Grand sourire (peu visible sur le selfie) à la sortie de l’éclipse quand les premiers rayons du soleil, vers 7h CET, ont réveillé les cellules des panneaux solaires… Ces opérations ne sont jamais de la routine. C’est particulièrement vrai en période de confinement, avec des effectifs réduits à Darmstadt. Et ici pas de report de date possible…

Tout s'est donc bien passé et tous les instruments ont été testés à l'occasion de ce survol.

BepiColombo va poursuivre son voyage. L'ESA a publié de nouvelles images acquises dans la nuit du 9 au 10 avril. Celle où la Terre est la plus proche a été prise à 18600 km de distance à 3:33 UTC le 10 avril, un peu avant le passage au plus près de notre planète.

On devrait peut-être avoir la chance de voir une photo de la Lune...

 

BepiColombo - Earth flyby - Assistance gravitationnelle Terre - 10 avril 2020 - Selfie - MCAM - ESA JAXA - Europe spatiale - 128000 km
BepiColombo - Earth flyby - Assistance gravitationnelle Terre - 10 avril 2020 - Selfie - MCAM - ESA JAXA - Europe spatiale - 19000 km

Deux images de la caméra MCAM envoyées par BepiColombo dans la nuit du 9 au 10 avril. 

La sonde est respectivement à 128000 et 18600 km de la Terre. Inutile de faire un quiz : on reconnaît
l'Inde, l'Afrique et la péninsule arabique. Crédit image : ESA

 

Euh, juste une dernière question…

D’où vient le nom de Bepi Colombo ? Avec un « u », cela aurait pu être inspiré du célèbre personnage interprété par PeterFalk, un poulet nommé Columbo (désolé, je n’ai pas pu résister…)

Non, c'est une fausse piste... Le nom BepiColombo a été choisi pour rendre hommage à Giuseppe (Bepi) Colombo (1920-1984), professeur à l’université de Padoue (Italie). Mathématicien et ingénieur, il a étudié l’orbite de Mercure et suggéré au JPL (Jet Propulsion Laboratory) d’utiliser l’assistance gravitationnelle pour la mission Mariner 10 de la NASA.

Pour terminer, une pensée particulière à nos amis de l’ESA et de l’industrie spatiale italienne à Padoue et dans le reste de l’Italie. Cette étape de la mission Bepi Colombo nous rappelle que nous trouverons des solutions pour sortir du confinement et de la crise du Covid-19.

 

Guiseppe Bepi Colombo (1920-1984) - BepiColombo - ESA - NASA - JPL - JAXA - Europe Spatiale - Assistance gravitationnelle - Flyby - Europe spatiale - orbite

Photographie de Giuseppe (Bepi) Colombo (1920-1984)
La tableau noir a du voir passer pas mal de discussions sur les orbites et les changements d'orbite...

 

Cet article a été co-écrit par Michel Bouffard pour l’Association des Amis de la Cité de l’espace.

 

#BepiColomboEarthFlyby #BepiColombo

 

En savoir plus :

Commenter cet article