Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Les premières images du satellite chinois Gaofen-7

Publié le 22 Décembre 2019 par Gédéon in Acquisition-et-traitement-des-images, Satellites-et-lancements

 

Satellite Gaofen-7 - First image - Première image - Chine - Très haute résolution - Earth observation

Extrait d’une image acquise par le satellite Gaofen-7 le 22 novembre 2019.
Cliquer sur l’image pour la voir en pleine résolution.
Crédit image : CNSA / Agence Spatiale Nationale Chinoise

 

La Chine vient de rendre publiques des images du satellite Gaofen-7 lancé en novembre 2019.

Gaofen-7 est un satellite d’observation optique à très haute résolution développé pour le programme chinois civil d’observation de la Terre (China High-resolution Earth Observation System ou CHEOPS) et opéré par l’administration nationale de cartographie et de géo-information (National Administration of Surveying, Mapping and Geoinformation of China ou NASMG).

Peu d’informations techniques ont été rendues publiques.

Dernier né d’une famille de satellite d’observation civils, on sait que Gaofen est un gros satellite (2400 kg environ) qui embarque deux instruments d’observation multispectraux et un altimètre laser.

 

Satellite Gaofen-7 - First image - Première image - Chine - Aéroport Beijing Daxing - Pékin - Très haute résolution - Earth observation

L’aéroport international de Beijing Daxing vu par le satellite Gaofen-7.
Extrait d’une image acquise le 13 novembre 2019. Cliquer sur l’image pour la voir en pleine résolution.
Crédit image : CNSA / Agence Spatiale Nationale Chinoise

 

Il peut produire des images de résolution submètrique. Les deux instruments peuvent travailler en parallèle pour couvrir un champ plus large (2 x 23 km pour atteindre 45 km de fauchée selon certaines sources). Ils peuvent également être utilisés pour produire des modèles numériques de terrain et des images en relief.

 

Satellite Gaofen-7 - First image - Première image - Très haute résolution - Stéréovision - Relief - 3D - Stereo -  - Earth observation

Représentation 3D de la région de Guangdong à partir d’un couple d’images prises par le satellite Gaofen-7
le 22 novembre 2019. Il faut utiliser des images avec des verres colorés rouge et cyan pour
percevoir le relief. Crédit image : CNSA / Agence Spatiale Nationale Chinoise

 

Cela vous fait penser aux premiers satellites SPOT ? Bingo ! Sur les photos, la configuration des instruments fait effectivement penser à SPOT.

 

Satellite Gaofen-7 - Vue artiste - Artist view - Very high resolution - deux instruments - twin instruments - CHEOPS - Chine - China - Eart observation

Vue d’artiste du satellite d’observation chinois Gaofen-7.
On distingue la plateforme et les deux instruments jumeaux

 

Avec les nombreux satellites d’observation, de plus en plus sophistiqués, lancés depuis 2010, la Chine devient autonome dans la production d’images à très haute résolution.

 

Lancement en novembre 1019

Le satellite Gaofen-7 a été mis en orbite le 3 novembre 2019 par une fusée Longue Marche 4B depuis le site de lancement de Taiyuan.

 

Chang Zheng 4B - Long March 4B - Longue marche 4B - Lancement - Launch - Gaofen-7 - Thrustme - Dianfeng - SRSS-1 - 3 novembre 2019

3 novembre 2019 à 3h22 UTC : décollage d’un lanceur Chang Zheng 4B depuis le centre de lancement de Taiyuan.
A bord, la satellite d’observation Gaofen-7 et trois passagers auxiliaires

 

Pour la première fois, des ailettes de guidage ont été utilisées pour contrôler la descente du premier étage et limiter la distance du point de chute : la plupart des lancements chinois ont lieu à partir de sites de lancement à l’intérieur des terres, causant parfois des dégâts au sol. Cette technique, similaire à ce que fait SpaceX sur la Falcon 9, peut également être une première étape vers des atterrissages en douceur et la réutilisation.

La fusée Longue Marche 4B (Chang Zheng 4B ou CS-4B) est concçue est fabriquée par la Shanghai Academy of Spaceflight Technology (SAST), une filiale de China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC).

Sous la coiffe, trois autres satellites accompagnaient le passager principal, deux petits satellites et un Cubesat. Huangpu-1, dans la classe 50 à 100 kg, est un démonstrateur technologique. A peu près du même gabarit, SRSS 1 (Sudan Remote Sensing Satellite) est un satellite d’observation développé par Shenzhen Aerospace Dongfanghong HIT Satellite Ltd pour le Soudan.

Le dernier satellite (Xiaoxiang 1-08 alias Dianfeng) est un cubesat 6U (30 cm x 20 cm x 10 cm) développé par la société chinoise Spacety. Destiné à tester des technologies nouvelles, il embarquait notamment un instrument multispectral, une charge utile de communication laser pour la société chinoise Laserfleet et un propulseur I2T5 à gaz froid non pressurisé à iode solide de la startup française ThrustMe.

 

En savoir plus :

Commenter cet article

romain 29/12/2019 01:06

merci beaucoup pour ces news sur le spatial chinois qui est trop peu suivi par les médias et les commentateurs traditionnels