Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

2019 : une bonne année pour décrocher la Lune !

Publié le 28 Janvier 2019 par Gédéon

In extremis… Voici la carte de vœux 2019 du blog Un autre regard sur la Terre, un peu en retard mais encore dans les temps. Il est vrai que le bilan des lancements orbitaux et la synthèse des satellites lancés en 2018 m’ont un peu occupé depuis fin décembre…

 

Un autre regard sur la Terre - voeux 2019 - vœux - Décrocher la Lune - éclipse totale - Premier pas sur la Lune - Face cachée - Moon - année lunaire - Apollo 11 - Armstrong

Bonne année 2019 : les vœux de Gédéon sur le blog Un autre regard sur la Terre

 

2019 : des vœux avec du neuf

Je vous souhaite une excellente année ainsi qu’à vos proches. J’espère que l’année 2019 vous réservera beaucoup de bonnes surprises, qu’elle vous permettra de réaliser vos projets.

Si vous êtes enseignants, je souhaite que vous passiez une deuxième partie d’année scolaire très agréable avec vos élèves et que ceux-ci réussissent.

Sur le blog Un autre regard sur la Terre, je vais continuer à parler espace en général et observation de la Terre mais il est clair que l’année 2019 sera aussi une année lunaire…

 

2019, année lunaire ?

Pour les fans de l’histoire de la conquête spatiale, l’année lunaire a commencé le 24 décembre 2018, la veille de noël. On célébrait ce jour-là le cinquantième anniversaire du survol de la face cachée de la Lune par la mission Apollo 8. A bord du module de commande Apollo, Frank Borman, Jim Lovell et William A. Anders ne marchent pas sur la Lune, mais réalisent plusieurs premières qui laissent pense que les américains sont en train de gagner la course à la Lune : des hommes quittent l’orbite terrestre et voit directement la Terre dans sa globalité, ils rejoignent l’orbite lunaire et voient la face cachée de la Lune. Ils photographient également un lever de Terre depuis la Lune : cette photographie, baptisée « Earth Rise » est devenue une image très célèbre, qui a fait l’objet d’un article plus détaillé sur ce blog. C’est une image que tous ceux qui s’intéressent à l’observation de la Terre ont en mémoire.

 

EarthRise - Apollo 8 - Lever de Terre - Moon - Lune - Apollo - 24 décembre 1968 - Earth - NASA - Orbite lunaire - Face cachée - Far side

Earth Rise : le lever de Terre immortalisé par l’équipage d’Apollo 8 en décembre 1968.
Une telle photographie n’est possible que depuis un vaisseau spatial en orbite autour de la Lune.
Crédit image : NASA

 

2019 en Chine : année du Cochon de Terre ou année de la Lune ?

Début janvier 2019, on reparle de la face cachée de la Lune avec la mission chinoise Chang'e 4.

Lancée le 7 décembre 2018, l’atterrisseur chinois se pose en douceur sur la face cachée de la Lune le  3 janvier 2019 dans le cratère Von Kármán. Elle prend ses premières photos et libère le rover Yutu 2. Pour assurer les communications avec la Terre, Queqiao, un satellite relais avait été préalablement positionné au point de Lagrange L2 du système Terre-Lune.

 

Lune - Chine - Face cachée - Chang'e-4 - Moon - Yutu 2 - China - Far side - Panorama
Lune - Chine - Face cachée - Chang'e-4 - Moon - Yutu 2 - China - Far side - Panorama

Sur la face cachée de la Lune, un panorama pris par la caméra de l’atterrisseur Chang’e-4.
Le rover Yutu-2 et ses traces de roues sur la surface lunaire sont visibles.
En bas, extrait centré sur Yutu 2. Crédit image : CNSA

 

Après la face cachée, la Lune joue à cache-cache…

Le 21 janvier, nous avons eu droit à une éclipse totale de Lune avec un maximum à 5:12 UTC. Là où j’étais à Toulouse, elle était malheureusement vraiment totale à cause de la couverture nuageuse.

Mais de nombreux astronomes amateurs ont eu l’occasion de l’observer dans de bonnes conditions et de faire de belles photographies. En voici deux exemples très différents que Serge Brunier et Jean-Luc Dauvergne, deux astronomes très éclairés, ont gentiment accepté que je publie sur le blog Un autre regard sur la Terre.

 

Jean-Luc Dauvergne - éclipse totale de Lune - Paris - Tour Eiffel - 21 janvier 2019 - Lunar eclipse
Jean-Luc Dauvergne - éclipse totale de Lune - Paris - Tour Eiffel - 21 janvier 2019 - Lunar eclipse - Timelapse

A Paris, l’éclipse de Lune du 21 janvier photographiée par Jean-Luc Dauvergne.
Les structures de la Tour Eiffel prennent la tangente…  En bas, extrait du time-lapse réalisé
depuis la Seine. Crédit image : Jean-Luc Dauvergne

 

En prime, Jean-Luc a réalisé un beau « time-lapse » pendant l’éclipse. Vous pouvez le voir ici sur Youtube.

Dans un autre style, depuis les falaises de Dieppe, Serge Brunier a réalisé une photographie étonnante sur laquelle on voit à la fois la Lune pendant la phase d’éclipse et le ciel étoilé. Serge a utilisé un appareil de course, un boitier Nikon hybride Z7 à 45,7 millions de pixels avec un téléobjectif de 500 mm  à F/5.6 mais la matériel ne fait pas tout et on peut dire que Serge a une petite expérience en astrophotographie.

 

Serge Brunier - éclipse totale de Lune - 21 janvier 2019 - Dieppe - Nikon Z7 - ciel étoilé - totalité

Image de l’éclipse de Lune (recadrée) prise par Serge Brunier depuis les falaises de Dieppe.
Deux poses ont été fusionnées pour désaturer un peu la Lune surexposée.
Crédit image : Serge Brunier.

 

Je n’oublie pas la très belle photo de Stéphane Vetter qui a été retenue par la NASA comme image APOD (astronomy picture of the day) du 24 janvier 2019 : prise depuis Zermatt en Suisse au pied du Cervin, on voit l'éclipse de Lune mais également l'amas de la crêche alias Messier 44 et une étoile filante. 

 

Eclipse de Lune - Cervin - Zermatt - Matterhorn - Moon - Lunar eclipse - Stéphane Vetter - Nuitsacrees - APOD - Janvier 2019

L'éclipse de Lune du mois de janvier photographiée depuis Zermatt au pied du Cervin par Stéphane Vetter.
Crédit image : Stéphane Vetter (Nuitsacrées)

 

Une question me taraude : quand il fait entre -16°C et - 22°C et qu'il faut attendre plusieurs heures, comment fait-on pour appuyer sur le déclencheur avec des moufles ? Et je ne parle pas des batteries de l'appareil photo...

Je remercie vivement ean-Luc, Serge et Stéphane qui m'ont autorisé à illustrer cet articles avec leurs photographies de l'éclipse et qui m'ont, une nouvelle fois, offert une belle leçon de photo. Merci de les contacter directement si vous souhaitez réutiliser ces images.

 

En juillet, l’anniversaire du premier pas sur la Lune : c’est le pied !

La Lune s’est éclipsée puis elle est revenue... La Lune restera un des fils conducteurs de l’année 2019, avec l’anniversaire de la mission Apollo XI et du premier pas de l’homme sur la Lune. J’ai déjà consacré un article à Neil Armstrong mais nous aurons l’occasion de reparler de cet anniversaire en 2019. A Toulouse, capitale européenne du spatial, l’alunissage du module lunaire Eagle a certainement suscité de nombreuses vocations et continue à faire rêver les plus jeunes… Le premier pas, c’est le pied !

 

Apollo 11 - Buzz Aldrin - Neil Armstrong - Lune - Moon - Man - First step - as11 40 5903 - NASA - Alunissage
Apollo 11 - Buzz Aldrin - Neil Armstrong - Lune - Moon - Man - First step - as11 40 5903 - NASA - Alunissage

Pas facile de trouver une photographie de Neil Armstrong sur la Lune… Pourtant, il y est bien allé
pour faire le premier pas de l’homme sur La Lune. Seulement, c’est lui qui a pris beaucoup de photographies. Ici, on le voit se refléter dans la visière du casque de Buzz Aldrin.
Crédit image : NASA

 

Si vous voulez anticiper cet anniversaire, de nombreux livres sont déjà parus ou vont paraître pour célébrer cet événement historique. Je vous en conseille trois mais il y en a beaucoup d’autres à recommander :

  • « Ils ont marché sur la Lune : Le récit inédit des explorations Apollo », Philippe Henarejos, éditions Belin.
  • « 50ème anniversaire du premier homme sur la Lune - 1969-2019 », Marc Bradfer, Marie-Ange Sanguy, préfacé par Claudie Haigneré, Collectif, éditions Empreinte.
  • « MoonFire, la prodigieuse aventure d'Apollo 11 », Norman Mailer, éditions Taschen.

Il y a aussi de très bonnes revues spécialisées en espace ou astronomie : je recommande Ciel et Espace ou Espace et Exploration et bien sûr Air et Cosmos. Les réseaux sociaux, YouTube et les blogs, c’est bien mais la presse écrite de qualité mérite qu’on la soutienne.

 

2019 : une année pour le meilleur et pour le Pi

Chaque année, je m’amuse à mentionner quelques curiosités mathématiques.  Pas facile pour 2019 !

Contrairement à 2017, 2019 n’est pas premier et son écriture en binaire n’a rien de particulier : 11111100011.  2019 n’est ni triangulaire (2016 l'était), ni carré, ni hexagonal. Il peut cependant s’écrire comme la somme de trois carrés : 2019 = 12+132+432 ou 52+252+372 ou encore 232+232+312. Marrant mais pas vraiment exceptionnel...

En duodécimal  (c’est-à-dire en base 12), on peut à la limite trouver un petit look de compte-à-rebours chaotique : 1203. J’espère que les nombreuses fusées qui seront lancées en 2019 auront un compte-à-rebours final plus normal.

Plusieurs blogs de mathématiques citent deux petites curiosités :

  • 2019 est la somme des puissances quatre des 6 premiers entiers sauf 4 : 2019 = 14 + 24 + 34 + 54 + 64.
  • 2019 est la somme des 22 premières puissances parfaites : 2019 = 1+ 4 + 8 + 9 + 16 + 25 + 27 + 32 + 36 + 49 + 64 + 81 + 100 + 121+ 125 + 128 + 144 + 169 + 196 + 216 + 225 + 243.

Mais c’est du côté du nombre π que j’ai trouvé quelques chose de très étonnant au sujet de 2019...

 

En attendant la Lune, les nombres univers…

La séquence de chiffres « 2019 » apparaît à partir la 244ème décimale de π. Aucune année récente n’apparaît aussi tôt dans les décimales de π. Comme le fait remarquer Mickael Launay, c'est la première fois que l'on peut écrire les décimales de π dans un tweet jusqu'à faire apparaître les numéros de l'année. Je suis d’accord : c’est d’une utilité assez limitée…

 

Pi - Nombre univers - 2019 - tweet - twitter - Mickael Launay - 3.1415927 - Voeux 2019 - Bonne année

Le tweet du nouvel an de Mickael Launay :
2019 est dans Pi, comme pas mal d'autres séries de chiffres... 

 

Et la séquence « 2019 » apparaît 6 fois dans les 6000 premières décimales de π. C'est en fait le premier nombre à 4 chiffres qui apparaît 6 fois dans les décimales de π.

Etonnant, non ? Pas tant que cela… Cela n’est pas démontré mais on soupçonne π d’être un nombre univers, un nombre dans lequel on peut trouver dans leur développement décimal n’importe quelle suite finie de chiffres. On pourrait donc y trouver sa date de naissance (la mienne y est, pas au début…), son numéro de téléphone ou de sécurité sociale, ou des séquences de chiffres beaucoup plus longues, par exemple 2019 fois la séquence « 2019 » ou même les 100000 premières décimales de π. C’est assez perturbant cette idée de nombre univers…

D’autres blogueurs signalent que 2019 est à la fois un nombre chanceux et un nombre heureux. Une histoire de somme des carrés des chiffres et de crible…Selon eux, 2019 serait donc à la fois une année chanceuse et heureuse. Cela va plaire à tous ceux qui ont l’esprit scientifique…

Pour ma part, pour ne pas tomber dans la superstition, je vous souhaite surtout de rester curieux et d’avoir l’esprit critique : en lisant les journaux, en parcourant les réseaux sociaux ou en discutant avec vos amis, c’est le meilleur moyen d’appréhender le monde qui nous entoure…

Très bonne année 2019 !

 

En savoir plus :

Commenter cet article