Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un autre regard sur la Terre

Espace, satellites, observation de la Terre, fusées et lancements, astronomie, sciences et techniques, etc. A l 'école ou ailleurs, des images pour éveiller votre curiosité...

Le 8 juin 2018 à la Cité de l’espace : soirée exceptionnelle « Espace et Défense »

Publié le 2 Juin 2018 par Gédéon in Sécurité-et-défense

 

C’est un événement exceptionnel que vous proposent les Amis de la Cité de l’espace (AACE) et l’Association Amicale des Anciens du CNES (3ACNES) le 8 juin 2018 à la Cité de l’espace : une conférence débat sur le thème de l’espace et de la défense.

 

Espace et défense - Amis de la Cité de l'espace - satellites militaires - Henry de Roquefeuil - Airbus Defence and Space - Thales Alenia Space - Didier Alary - Didier Le Boulc'h - Spy satellites - IMINT - ELINT - satellites espions - intelligence

En image de fond, vue d’artiste d’une des deux satellites CSO (Composante Spatiale d’observation).
Dans le cadre du programme MUSIS (Multinational Space-based Imaging System) les deux satellites
français d’observation militaire succéderont au système Hélios 2 à partir de la fin de l’année 2018

 

Depuis la seconde guerre mondiale et les débuts de la conquête spatiale en pleine guerre froide, espace et défense sont deux sujets intimement liés mais rarement abordés à l’occasion de conférences ouvertes au grand public.

 

Au programme, à partir de 18h30...

  • Conférence « Espace et Défense » par le Général Henry de Roquefeuil (CNES)
  • « Satellites civils et militaires : vers de nouvelles frontières ? » : un débat animé par Olivier Sanguy avec Henry de Roquefeuil (CNES), Didier Alary (Airbus Defence and Space) et Didier Leboulc’h (Thales Alenia Space).

 

« Espace et Défense » : le point de vue de l’utilisateur militaire

Les armées françaises sont de très anciennes et très importantes utilisatrices de l’espace. Leurs besoins n’ont cessé de croître du fait de la multiplicité des opérations, de l’évolution de leurs systèmes d’armes et de l’apparition de nouvelles menaces. Lanceurs, satellites d’observation ou de renseignement, télécommunications sécurisées avec les théâtres d’opérations, systèmes de localisation et de navigation, écoute électronique ou alerte avancée : toutes les technologies spatiales sont utilisées par les armées et de plus en plus de pays cherchent à acquérir leur autonomie en matière d’espace.  Apparaissent également de nouvelles menaces concernant directement les systèmes spatiaux en orbite : interférences, cyber-attaques voire armes antisatellites…

Le Général de corps aérien Henry de Roquefeuil fera un tour d’horizon complet des missions remplies par les systèmes spatiaux.

 

Déploiement opération des armées françaises - EMA - Ministère de la défense - Conférence espace et défense - Amis de la Cité de l'espace - Toulouse - Juin 2018

Le déploiement des forces françaises en opérations. Crédit image : EMA / Ministère de la défense

 

Débat, point de vue des industriels et échanges avec le public

Le progrès de la technologie a permis d’améliorer la performance des satellites commerciaux de manière spectaculaire. Après SPOT et Hélios, Pléiades constitue le premier exemple de satellite dual, utilisé à la fois par les militaires et les civils. Au-delà de l’observation de la Terre, cette convergence existe aussi dans le domaine des télécommunications ou de la navigation.

Jusqu'où cette tendance peut-elle aller ? Verrons-nous un jour disparaître cette frontière entre les deux catégories de systèmes. Quels sont les moteurs ou les freins à cette évolution ?  Certaines missions resteront elles strictement à l’usage de la défense ?

 

Un exemple d’utilisation du satellite d’observation Pléiades : des chasseurs russes sur la piste
de l’aéroport de Lattaquié en Syrie. Extrait d’une image prise par le satellite Pléiades
le 20 septembre 2015. Copyright CNES – Distribution Airbus Defence and Space

 

Les intervenants de la soirée

Le Général de corps aérien Henry de Roquefeuil est actuellement conseiller militaire du Président du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales). Il est notamment chargé de la coordination de l’équipe défense du CNES, qui associe la DGA (Direction Générale de l’Armement), l’EMA (Etat-major des Armées) et le CNES.

Didier Alary est ingénieur chez Airbus Defence and Space. Il dirige l’équipe concepts avancés et a participé à plusieurs programmes de satellites.

Didier Le Boulc’h est ingénieur chez Thales Alenia Space. Il est actuellement Vice-président stratégie solutions de télécommunications.

Note : seulement deux des trois intervenants se prénomment Didier… Il n’est donc pas indispensable de porter ce prénom pour travailler sur les questions de défense et d’espace.

 

Pour participer :

  • Entrée libre dans la limite des places disponibles.
  • Accueil des participants à partir de 18h. La conférence commencera à 18h30.
  • Inscription avant le 6 juin au soir auprès du secrétariat de l’association des amis de la Cité de l’espace : secretariat(at)amis-cite-espace.org   

 

En savoir plus : quelques ressources à consulter avant ou après la soirée du 8 juin...

 

Commenter cet article